En plus d’être utilisé pour démontrer le savoir-faire de votre PME et de vous faire connaître par vos clients, le blogue peut aussi vous servir à générer des ventes directes. Voici quelques astuces qui vous aideront à transformer votre blogue en système de vente en ligne.

Attention, il ne s’agit pas ici de transformer votre blogue en boutique virtuelle, mais plutôt de convertir des visites sur certains billets de votre blogue en « leads » ou carrément en ventes. Parmi les leaders au Québec dans ce domaine, mentionnons Terroirs Québec  et Café Vrac. Ces deux petites entreprises ont réussi à créer un modèle d’affaires viable alors qu’elles vendent uniquement leurs produits sur le Web.

1. UTILISEZ WORDPRESS

Si votre PME ne possède pas encore de blogue, je vous suggère fortement d’utiliser WordPress. Il s’agit de l’une des meilleures plateformes de blogue disponible actuellement.

Elle est sécuritaire, soutenue par une très grande communauté de développeurs et elle offre une multitude de plugiciels (plugins) qui permettent d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires. Bref, une excellente plateforme sur laquelle vous n’avez pas à acquitter des droits de licences pour l’utiliser.

2. BRANCHEZ VOTRE BLOGUE SUR UN SERVICE D’ANALYSE D’AUDIENCE

Pour vendre sur le Web, vous devez connaître vos lecteurs. Il est donc primordial d’utiliser un service qui vous permettra de récolter et d’analyser les statistiques de votre blogue.

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas de passer des heures à analyser les statistiques de votre blogue, mais plutôt de déterminer quelles sont les pages de destination les plus vues sur votre site. Les pages de destination sont en fait les pages sur lesquelles les visiteurs sont arrivés sur votre site.

Ces pages sont importantes, peut-être même plus que votre page d’accueil. Elles sont généralement bien référencées par les moteurs de recherche. Prenez le temps de les optimiser et d’y ajouter un élément pour inciter le visiteur à passer à l’action (call to action). Comme service d’analyse d’audience, je vous suggère Google Analytics.

3. AJOUTEZ UN SYSTÈME DE FORMULAIRE À VOTRE BLOGUE

L’un des plugiciels les plus utiles sur un blogue est certainement le gestionnaire de contacts. Vous en aurez besoin pour créer un formulaire de contact, mais surtout pour vous aider à transformer vos visiteurs en «leads».

Lorsque vous sélectionnez votre gestionnaire de contacts, assurez-vous qu’il offre suffisamment de fonctionnalités. Par exemple, il doit pouvoir se connecter à votre système d’infolettre et prendre en charge les commandes de vos clients.

De cette façon, vous pouvez ajouter sur les pages destination les plus populaires de votre blogue un formulaire qui permettrait aux visiteurs de faire une demande d’information ou encore de passer une commande. Le plugiciel de gestion de formulaire que je préfère se nomme Gravity Forms.

4. ANNEXEZ UNE PETITE BOUTIQUE À VOTRE BLOGUE

Vous êtes propriétaire d’une boutique de vêtements ou d’articles de décoration et vous ne possédez pas de boutique en ligne ? Aucun problème, vous pouvez créer un blogue sur lequel vous donnez de l’information concernant vos produits et services et annexer à cet espace un plugiciel de e-commerce. Cette technique vous permettra d’ajouter des fonctionnalités qui vous permettront de vendre directement les produits et services de votre PME sur votre blogue. Jetez un coup d’œil du côté du plugiciel WP e-commerce.

5. ADHÉREZ À UN SYSTÈME DE PAIEMENT EN LIGNE

Une fois que vous avez mis en place votre blogue et installé les plugiciels, vous devez évidemment boucler la boucle avec un système transactionnel pour vendre vos produits et services en ligne. Un système comme PayPal vous permet de rapidement être en mesure d’accepter des paiements depuis votre site Web.

Les systèmes de paiement comme PayPal sont intéressants pour de petites entreprises.

Les systèmes de paiement comme PayPal sont intéressants pour de petites entreprises. Ils n’ont aucun frais fixe et surtout, ils s’intègrent facilement à la majorité des systèmes de formulaires et de cybercommerce.