La réussite d’une entreprise est un travail d’équipe, où chaque roue fait tourner le moteur à sa façon. Mais le premier maillon de votre succès, c’est de vendre pour faire sortir la marchandise et générer des factures.

Au fond, l’atteinte des objectifs du prochain trimestre dépend en grande partie du talent individuel des vendeurs. Ce sont eux qui sont sur la ligne de front et doivent trouver rapidement des occasions, autant avec l’imagination et la débrouillardise qu’avec la science des études de marché. Comme dit l’adage, on n’est jamais mieux servi que par soi-même!

C’est ici que les technologies entrent en jeu. Aujourd’hui, elles permettent de dénicher des occasions de vente, en donnant à chaque vendeur les outils nécessaires pour faire du marketing sur mesure. En voici quelques-uns.

1.    EXPLOITEZ L’INTELLIGENCE DE VOTRE TÉLÉPHONE

Souvent sur la route, les représentants des ventes peuvent exploiter leur temps de déplacement en générant des occasions de vente grâce à leur téléphone intelligent. Entre autres utilités, ces appareils sont de formidables bloc-notes qui permettent par exemple de prendre en photo la façade d’un commerce jamais vu ou d’enregistrer des idées à la volée, comme le nom d’un commerce entendu brièvement à la radio. Connectés à haute vitesse, ces appareils permettent de faire des recherches sur le pouce et de suivre dans Twitter ou Facebook les discussions en lien avec le marché ciblé. Twitter permet notamment de rechercher des mots-clics (hashtags) sur des sujets précis : une mine d’or pour mieux comprendre les attentes des clients et trouver de nouveaux arguments pour les convaincre.

2.    PUISEZ LES PROSPECTS DANS LA COMMUNAUTÉ

Tout bon vendeur sait qu’il doit sortir constamment de sa zone de confort pour aller au-devant des opportunités. L’une des sphères à explorer est celle des associations de professionnels et autres chambres de commerces. Au cours des dernières années, ces communautés se sont massivement regroupées en ligne, sous forme de sites Web, blogues, infolettres et médias sociaux. Faute de pouvoir vous présenter dans tous les diners-conférences, déjeuners-causeries et 5 à 7 qui ont lieu en ville, vous pouvez restez branchés à ces cercles en ligne, ce qui vous fera épargner du temps ainsi que votre santé!

Des sites comme LinkedIn (120 millions d’utilisateurs), permettent de rejoindre un très grand nombre de regroupements professionnels.

Des sites comme LinkedIn (120 millions d’utilisateurs), Viadeo (30 millions) ou Xing (11 millions) permettent de rejoindre un très grand nombre de regroupements professionnels qui y partagent des informations et discussions. Vous trouverez ici une liste exhaustive de médias sociaux pour les professionnels d’affaires. On trouve une myriade d’autres sites liés à des domaines particuliers, selon le produit ou le service que vous avez à offrir, comme Réseau Action TI pour les technologies, l’APCM pour le secteur des communications et du marketing, le portail de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés ou NouveoLive pour les travailleurs autonomes du Québec. La plupart offrent des outils de diffusion (infolettres, fils RSS) qui vous évitent d’avoir à les visiter constamment.

Des services automatisés sont disponibles pour vous aider à débusquer des clients potentiels dans la masse d’informations échangée chaque jour sur Internet. C’est le cas du site InsideView ou du québécois Needium. Il serait peut-être plus rentable pour vous de faire appel à ces services en consacrant le temps ainsi libéré à la conclusion de ventes.

3.    APPUYEZ-VOUS SUR VOTRE ENTOURAGE

Les médias sociaux représentent une formidable opportunité d’affaires, car ils vous permettent de mettre à profit la fameuse théorie des six degrés de séparation. Mais pour que cette machine à prospects se mette en branle, vous devez commencer par informer régulièrement votre cercle immédiat de vos activités. Mêmes vos meilleurs amis et vos proches n’ont aucune idée de ce que vous faites dans la journée si vous ne le leur dites pas. Tenez-les au courant de votre vie professionnelle – dans les limites du raisonnable, bien sûr. Si les gens de votre cercle immédiat identifient et comprennent votre travail, il leur viendra plus facilement à l’esprit de vous référer lorsqu’une occasion se présentera. Pas la peine d’inonder vos amis de messages promotionnels ; il s’agit simplement de publier de temps à autre dans Facebook ou Twitter un petit message au sujet de votre vie professionnelle. Cela suffira à rappeler à votre entourage votre expertise et votre savoir-faire.

4.    CORRESPONDEZ EFFICACEMENT

Le courriel reste un outil très efficace dans la panoplie du parfait vendeur techno, à condition d’en faire un usage intelligent. Au fil du temps, vous devriez bâtir un répertoire de clients et prospects qui ont déjà manifesté de l’intérêt pour votre entreprise et accepté de recevoir de l’information. Pour ne pas vous faire oublier, envoyez-leur sporadiquement une infolettre pour les tenir au courant de vos activités et offres du moment. Il est fort possible qu’ils ne prennent pas le temps de la lire. Mais le retour sur investissement n’est pas difficile à atteindre puisque l’envoi de courriels reste très économique. En outre, même ceux qui ne vous lisent pas remarquent néanmoins votre présence et se rappelleront de vous le jour où ils en auront besoin. Le courriel est aussi un excellent moyen de retenir vos clients existants. Vous devriez leur envoyer de temps à autre un message personnalisé pour vous assurer de leur satisfaction, ou mieux encore, leur offrir une récompense en échange d’une référence.