Vous vous apprêtez à mettre un nouveau produit sur le marché?

Le mix marketing, mieux connu sous l’appellation de la technique des «4P», peut vous aider, entre autres, à préciser le type de consommateurs à qui vous vous adressez. Génération INC. a fait appel à l’expertise de Jean-Luc Geha, professeur à HEC Montréal, pour nous rappeler les principes de cette technique universelle.

Construire son marketing mix
Votre marché cible est composé de quatre grandes variables (produit, prix, distribution (en anglais, place) et promotion ). Pour rejoindre votre cible et atteindre vos objectifs d’affaires, vous devez trouver réponse à une foule de questions pour chacun de ces volets.

Voici quelques exemples de questions :

Produit
Où et quand le client utilisera votre produit?
Quel attribut de votre produit devriez-vous mettre de l’avant?
Comment le client utilisera-t-il votre produit?
Comment devrait être l’emballage?
En quoi votre produit sera-t-il différent de celui offert par la compétition?

Prix
Quel prix notre cible est-elle prête à payer?
Quelle est la valeur du produit?
Le consommateur est-il sensible au prix?
Quel est le prix demandé par la compétition?

Distribution (Place)
Quels sont les endroits où l’on peut rejoindre notre clientèle?
Quel est notre meilleur canal de distribution?
Où notre public cible s’attend-il à retrouver notre produit?

Promotion
Quels canaux de diffusion rejoindront le mieux ma clientèle?
Quel est le meilleur moment pour lancer ma campagne de promotion?
Quelles sont les approches utilisées par mes concurrents?

Notez que la technique s’est peaufinée avec les années. Aujourd’hui, on parle de plus en plus des 7 ou 8 P, avec l’ajout des personnes, du processus, de la preuve et avec les réseaux sociaux, de la participation.

Finalement, tout réside dans un bon équilibre. Il est possible d’accorder plus d’importance à une variable et moins à une autre. Par exemple, si votre clientèle achète en fonction du prix, il est normal d’accorder moins d’importance au produit. Un peu comme une recette que l’on adapte en fonction du goût que l’on cherche obtenir.