Si vous êtes déterminé à ce que votre marque « entre dans le monde », l’envergure et la nature du « monde » en question devront être soigneusement définies. Certains facteurs ont une incidence directe sur votre budget marketing, dont les deux suivants :

  • L’envergure géographique de votre marque : locale, nationale ou internationale? Vos produits et/ou services sont-ils destinés à être offerts très largement ou plus localement?
  • Le niveau de sophistication de vos concurrents : êtes-vous en concurrence avec des multinationales dont la marque est installée confortablement dans le marché depuis de nombreuses années, ou allez-vous vous mesurer principalement à des entreprises présentes dans la ville depuis laquelle vous opérez?

À chaque défi, sa mesure.

En bref : entrer en concurrence avec Coca-Cola, Apple ou Nike ne réclamera pas les mêmes efforts, ni surtout le même budget marketing, que si vous tentiez de ravir la part de marché de la boutique d’en face. À chaque défi, sa mesure.

À LA MESURE DE VOS OBJECTIFS

Quels sont vos objectifs? Désirez-vous, dans un premier temps, pénétrer le marché? Obtenir la reconnaissance de vos produits et/ou services au-delà de votre zone actuelle d’activité? Augmenter votre part de marché? Ces objectifs sont fonction de la phase de vie dans laquelle se trouve votre entreprise et de la direction que vous désirez lui voir prendre.

Votre budget marketing devra inclure les trois phases essentielles de développement de votre marque : le positionnement, le développement d’identité et la mise en œuvre de votre stratégie. Au niveau financier, assurez-vous de traduire chacune de ces étapes en une réalité chiffrée.

VOIR LOIN, À CHAQUE PAS

1. Les objectifs en tête : conservez vos objectifs d’affaires bien présents, les rappelant à votre mémoire lorsque des décisions importantes sont à prendre; ultimement, c’est eux que vous désirez servir. Gardez le cap;

2. Les chiffres à l’œil : les liens de la bourse Marketing peuvent se délier facilement sous l’impulsion créative, mais attention : insidieuses, les dépenses imprévues peuvent venir grever votre budget rapidement si vous n’exercez pas une veille assidue des flux et reflux qui l’agitent. Contrôlez vos coûts;

3. Les mots à la bouche : à titre de gestionnaire, il vous incombe de communiquer habilement votre plan d’affaires aux membres de votre équipe afin qu’ils soient en mesure de vous proposer des avenues qui s’harmonisent financièrement à la vision définie. Communiquez et partagez.

4. Le pied à l’étrier : une fois mise en œuvre, votre stratégie résultera peut-être en un rendement supérieur à celui prévu! Bonne nouvelle, mais soyez prêt à réviser votre budget marketing en fonction. Adaptez-vous.