Il y a quelques années, être accessible en mobilité consistait à posséder un téléphone mobile conventionnel. Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises et de consommateurs acquièrent plutôt un téléphone intelligent ou une tablette. Il s’agit d’une tendance lourde. D’ici 18 mois, 30% du trafic Web se fera depuis un téléphone intelligent.

LA MOBILITÉ, UNE TENDANCE LOURDE

Ce changement de comportement aura un impact majeur sur votre site Web. Vous devez vous assurer que vos partenaires, clients et employés pourront avoir accès aux informations contenues sur votre site Web. Et ce, même lorsqu’ils accèdent à votre site depuis un téléphone mobile.

VOICI QUELQUES CHIFFRES INTÉRESSANTS :

•  Les recherches Web faites depuis un appareil mobile ont progressé de 400% depuis l’an dernier (Google).
•  Au Canada, un appareil mobile sur trois est un téléphone intelligent.
•  D’ici 2014, 50% des Canadiens possèderont un téléphone intelligent.
•  D’ici 18 mois, la mobilité représentera entre 15 et 30% du trafic de votre site Web.
•  33% des recherches effectuées depuis un appareil mobile ciblent une recherche locale.

COMMENT FAIRE POUR VOUS ASSURER QUE VOTRE SITE SOIT ACCESSIBLE EN MOBILITÉ?

La plupart des téléphones intelligents récents affichent relativement bien les sites Web conventionnels. Quelques astuces simples à mettre en place vous assureront que vos visiteurs peuvent accéder à l’information que vous leur proposez sur votre site Web :

•  Remplacez les animations flash de votre site Web par des éléments compatibles avec les appareils mobiles (HTML5).
•  Assurez-vous que la navigation utilise les particularités d’un appareil mobile.
•  Localisation, numéro de téléphone et adresse cliquables.
•  À l’aide d’un outil de statistique Web, analysez de quelle façon votre site mobile est utilisé et adaptez-le.
•  Simplifiez la navigation de votre site Web.
•  Planifiez un budget pour créer une version mobile de votre site Web.

Peut-être êtes-vous surpris par ma suggestion de retirer les animations flash de votre site? En fait, le flash ne fonctionne pas sur tous les appareils mobiles. Par exemple l’iPhone, l’iPad et plusieurs BlackBerry ne sont pas compatibles avec cette technologie. Lorsqu’un visiteur arrive sur un site Web avec l’un de ces appareils, des espaces vides apparaissent là où se trouvent les éléments flash. De plus, Adobe propriétaire de la technologie Flash a annoncé qu’il cessait le développement du Flash pour les appareils mobile.

Par exemple, vous êtes le propriétaire d’un restaurant et le menu a été créé en Flash. Les utilisateurs de téléphones intelligents qui recherchent un lieu pour diner ou souper ne pourront pas l’afficher sur leur appareil mobile. Vous êtes donc défavorisé par rapport à un compétiteur qui lui offre une version mobile de son site Web.

ASSUREZ-VOUS DE RÉCLAMER LA PROPRIÉTÉ DE VOTRE FICHE GOOGLE ADRESSES

En plus de vos assurer que votre site est facilement accessible en mobilité, vous devez réclamer la propriété de votre fiche Google Adresses. Il s’agit des fiches de l’ensemble des commerces et entreprises présents sur Google Maps. Cliquez ici pour apercevoir un exemple. Il y a de fortes chances que la fiche de votre entreprise soit déjà présente sur le service de cartes géographiques de Google. Une fois que vous l’aurez réclamé, vous pourrez la personnaliser.

Cette fiche est en quelques sortes votre carte professionnelle virtuelle qui est accessible depuis le Web et en mobilité. Google a intégré des millions d’entreprises et de commerce locaux. Les commerces qui apparaissent en résultat de recherche sur les cartes correspondent à des repères rouges. Lorsque vous cliquez sur ces repères, vous atteignez la carte de visite de l’entreprise.

À la base, les informations présentes sur ces fiches proviennent entre autres des Pages Jaunes. Si votre commerce est déjà présent sur Google Adresses, vous pouvez réclamer sa propriété. Si vous ne le trouvez pas, vous pouvez créer votre fiche.

59% des consommateurs (US) utilisent Google Maps pour trouver un commerce local.

Dans certains cas, Google Adresses génèrerait environ 33% du trafic du site Web d’une entreprise locale (chiffres américains). Alors que la recherche organique correspond à environ 25% du trafic. C’est du moins ce que démontre une étude de BrightLocal. Ce sondage a été effectué auprès de 648 agences (US) spécialisées dans le SEO local. Encore plus important, 59% des consommateurs (US) utilisent Google Maps pour trouver un commerce local.

L’accès au Web en mobilité et la recherche locale progressent rapidement. Il est donc important de s’y intéresser et de commencer à planifier une stratégie mobile pour votre PME. De votre côté, utilisez-vous régulièrement votre smartphone pour faire une recherche locale?

Benoit Descary