À quoi sert d’avoir un beau site si personne ne le visite? Voici quelques méthodes pour apparaître devant vos concurrents dans les moteurs de recherche.

La statistique est cruelle, mais pourtant vraie : 90 % des clics dans Google sont effectués sur les dix premiers résultats de recherche (selon la firme Sorgenfrei LLC, 2009).

90 % des clics dans Google sont effectués sur les dix premiers résultats de recherche. 

Cette zone riche en clics est ce que les spécialistes appellent le « triangle d’or » : il y a ceux qui y sont, et ceux qui n’y sont pas. Bonne nouvelle : vous pouvez augmenter vos chances de faire partie des premiers.

Les moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo! utilisent de nombreux critères pour classer leurs résultats. Leurs recettes exactes sont secrètes, mais on sait qu’ils établissent notamment la pertinence d’une page web en fonction :

-         de l’adresse web (URL) ;
-         du trafic et de la popularité ;
-         de la fréquence de mise à jour ;
-         du respect des normes de design web ;
-         de la façon dont les mots-clés recherchés par l’internaute sont disposés à l’intérieur de la page ;
-         du nombre de liens qui pointent vers la page à partir d’autres sites ;
-         de la pertinence des sites en question.

Dans une certaine mesure, vous pouvez influencer certains de ces critères. Il s’agit là d’une discipline à part entière qui s’appelle l’optimisation pour les moteurs de recherche (ou SEO). Certaines entreprises offrent une expertise très poussée dans le domaine. Néanmoins, vous pouvez tenter vous-même quelques initiatives simples.

Notez que les résultats de vos efforts peuvent se faire attendre jusqu’à plusieurs semaines, car les moteurs de recherche prennent un certain temps à réagir aux changements.

1. JOUER SUR LES MOTS : L’OPTIMISATION DE VOTRE SITE WEB

Le travail de SEO est une bonne occasion de réfléchir à la façon dont vos clients perçoivent vos produits et services. Vous devez commencer par vous poser la question : quels mots-clés utilisent mes clients potentiels lorsqu’ils cherchent mon entreprise dans les moteurs de recherche!

Attention, ce ne sont pas forcément les premiers mots qui vous viennent à l’esprit. Par exemple, si votre réflexe naturel serait de vous décrire comme un « fabricant de chaussures d’été », peut-être que c’est la phrase « acheter des gougounes à Montréal » qui vient le plus souvent à l’esprit des gens qui cherchent vos produits!

Google offre un outil puissant pour vous aider à tester les mots-clés les plus populaires dans chaque langue et chaque pays. Un outil un peu difficile à maîtriser au début, mais une mine de renseignements sur les attitudes en ligne de vos clients potentiels! Une fois que vous avez identifié les mots-clés les plus porteurs pour vos objectifs, intégrez-les dans votre site web pour aider les moteurs de recherche à les prendre en compte dans leurs résultats.

Ici, ça devient un peu technique ; mais votre gourou technologique le plus proche saura sûrement s’y retrouver.

Vos mots-clés (qui peuvent aussi être des ensembles de mots bout à bout, ou « phrases ») devraient apparaître dans les plus importantes balises HTML telles que le titre de la page, sa « méta-description », les titres et sous-titres de sections et les inserts d’images. Les adresses web (URL) de vos pages devraient aussi contenir les mots-clés pertinents à leur contenu.

Certains experts préconisent de rédiger l’ensemble de vos textes avec des mots-clés recherchés par vos clients potentiels, afin de maximiser la « densité de mots-clés » de vos pages ; attention cependant à ne pas abuser de cette pratique, car non seulement elle donne des phrases peu élégantes pour le lecteur, mais les moteurs de recherche pourraient vous soupçonner de chercher à les influencer outre mesure, et ils vous puniront en vous déclassant dans leurs résultats!

2. NOUER DES LIENS : LES SITES EXTERNES

« Les amis de mes amis sont mes amis » : c’est ce que se disent les petits robots de Google qui parcourent le web pour déterminer la pertinence de chaque page.

Plus les liens qui pointent vers vos pages à partir d’autres sites sont nombreux, plus vous augmenterez votre classement dans les moteurs de recherche. Mais encore faut-il que ces sites soient eux-mêmes tenus en haute considération. Ainsi, mieux vaut que les liens se trouvent dans le site d’un important journal, d’une agence gouvernementale, d’une grande corporation ou de toute autre organisation qui diffuse sur le web des contenus souvent recherchés par le public.

Comment y parvenir? Les relations publiques sont un bon moyen de faire parler de vous par des journalistes, surtout si ces derniers sont spécialisés dans votre domaine d’activité. Diffusez des communiqués bien rédigés, contenant des liens vers vos pages web, pour annoncer vos nouvelles susceptibles d’intéresser ces journalistes ; même s’ils ne les reprennent pas, la simple présence de vos communiqués sur les sites d’importants services de presse contribuera à votre visibilité dans les moteurs de recherche.

Vos propres contenus jouent aussi un rôle crucial. Si vous diffusez des documents d’intérêt dans votre site, comme des études de cas ou des « livres blancs » (white papers), vous donnerez envie à d’autres de faire des liens vers votre site, notamment dans la communauté des blogueurs.

Enfin, pour se faire des amis, il n’y a rien comme les médias sociaux ! Plus vous êtes actif dans Facebook, Twitter, LinkedIn ou YouTube, plus votre site a des chances de gagner en pertinence aux yeux des moteurs de recherche.