Depuis près de 15 ans, je m’intéresse à l’innovation dans un contexte de marketing. La question qui revient le plus souvent est : « As-tu deux ou trois trucs pour que mon entreprise puisse lancer de nouveaux produits ou services chaque année? »

Oui, j’ai bien deux ou trois trucs. Plus, même.

Le hic avec ces trucs, c’est un peu comme demander quelles espadrilles chausser pour concurrencer Usain Bolt aux 100 mètres… Les espadrilles vont peut-être vous aider, mais vous allez devoir vous entraîner. Très fort.

Alors, de quoi aurait l’air cet entraînement à l’innovation?

1. À GO, TOUS À LA LIGNE DE DÉPART

L’entraînement, en matière d’innovation, exige d’abord la mise en place d’une culture d’innovation au sein de l’entreprise. Il faut réussir à développer et à nourrir un intérêt fondamental pour l’innovation. Cela doit devenir le travail de toute l’équipe.

2. PROVOQUER LES FRICTIONS!

Augmentez les frictions et les conflits dans l’organisation. Conflits? Oui. Tout comme la flamme jaillit d’une bonne friction créatrice d’étincelles, l’innovation ne voit pas le jour dans les environnements calmes et paisibles. Alors, cessez de vous entourer de gens qui sont systématiquement d’accord avec vous. Recherchez plutôt ceux qui se font l’avocat du diable, embauchez des gens différents de vous – de cultures, d’horizons professionnels, de sexe et d’âges différents du vôtre. Pensez aux meilleures organisations de la planète en matière d’innovation, elles sont toutes organisées de cette façon.

3. REDÉCOUVREZ LES PLAISIRS DU RISQUE

Ayez le goût du risque et propagez-le à votre équipe.

Ayez le goût du risque et propagez-le à votre équipe. Cela signifie qu’il faut valoriser – hé, oui! – les échecs autant que les réussites. Car l’absence d’échec indique une absence de risque, et sans risque, il n’y pas d’innovation. Il faut donc apprendre à décider sans avoir toutes les informations en main, car dans un contexte d’innovation, l’information n’est pas tout le temps disponible. Conseil? Embauchez des gens qui ont le goût du risque et qui veulent essayer des choses nouvelles. Donnez-leur la latitude pour qu’ils puissent s’amuser, essayer, agir.

Bref, chers entrepreneurs, revenez à la source. En lançant votre entreprise, vous avez pris des risques, vous avez saisi des occasions et vous vous êtes lancés à l’eau. C’est ce même climat qu’il faut retrouver au sein de votre entreprise… si vous voulez innover!