Pour avoir UNE bonne idée, il faut au moins en avoir eu mille avant. Alors parmi ces nombreuses idées, comment fait-on pour identifier la «bonne» idée folle? Pour répondre à cette question, nous avons discuté avec Roger Parent, président de Réalisations et David Grandadam, chercheur senior pour le centre de recherche MosaiC à HEC Montréal.

1. LA RÉSONANCE

À la suite d’une séance de brainstorm ou à une bonne discussion, vous avez sorti une idée intéressante. Vous pouvez mettre en application cette idée dès son éclosion, mais peut-être obtiendrez-vous plus de celle-ci en patientant un peu. «Il faut donner la chance à l’idée d’exister dans notre tête un moment, pour que ça marche», souligne Roger Parent. En travaillant notre idée et en parlant à des proches ou des professionnels, on risque d’arriver avec une idée meilleure et plus forte. De plus, l’intérêt que ces personnes porteront à votre projet sera une bonne façon de voir si votre idée peut aller plus loin.

si vous n’êtes pas convaincu vous-même, vous ne serez pas capable de convaincre un investisseur quand le moment sera venu

2. LE PLAISIR

Est-ce que l’idée vous allume? Avez-vous envie de plonger dedans pour les prochains mois, voir les prochaines années? La caractéristique essentielle pour savoir si une idée est bonne selon Roger Parent est votre intérêt pour celle-ci. Par passion, par plaisir ou par revendication, le projet doit vous allumer d’emblée et venir chercher quelque chose de fort en vous. Inutile de posséder toutes les compétences nécessaires à sa réalisation, avec une idée qui vous allume, vous accepterez le défi et vous serez convaincu. David Grandadam apporte un point pertinent: «si vous n’êtes pas convaincu vous-même, vous ne serez pas capable de convaincre un investisseur quand le moment sera venu.»

3. VALIDATION EN 5 POINTS

Une fois que votre idée est peaufinée, que vous en avez discuté et que vous êtes prêt à vous lancer, prenez le temps de faire le test ultime de la validation en 5 points. On peut confirmer que notre idée est la «bonne» en s’assurant quelle possède les 5 caractéristiques suivantes: créativité, simplicité, faisabilité, rentabilité et fun! Attention, David Grandadam insiste pour que les 5 éléments soient présents; une idée simple, créative et rentable, mais irréalisable ne vous mènera nulle part. Les idées qui survivront à ce «contrôle de qualité» seront fort probablement de bonnes idées folles.