Le storytelling est une technique qui peut avoir des effets positifs sur une entreprise. Par contre, cela reste un outil parmi tant d’autres! avant de choisir le storytelling, demandez-vous si c’est le bon outil de communication pour vos besoins. Voici trois questions à répondre avant de vous lancer.

1. AVEZ-VOUS UNE IMAGE DE MARQUE FORTE?

Votre produit ne doit pas nécessairement être connu du grand public, mais dans votre secteur d’activité, il doit être significatif. Luc St-Hilaire, conseiller en communication et auteur, mentionne d’emblée : « On ne se fait pas connaître en utilisant du « storytelling ». Pour que cette stratégie soit efficace, ça prend des fondations.» Les fondations, dans ce cas-ci, sont en fait une image de marque forte et déterminante.

Effectivement, si votre produit est nouveau, il est préférable d’axer vos communications sur les caractéristiques qui vous démarquent de vos concurrents. Par contre, une fois que votre produit obtient une certaine résonance auprès des consommateurs, on peut commencer à jouer sur les émotions en optant pour le storytelling.

2. POURQUOI VOS CLIENTS ACHÈTENT-ILS VOS PRODUITS?

Si vous êtes un fabricant de parfum et que vous devez vous démarquer parmi toutes les fragrances sur le marché, le storytelling est effectivement un bon outil pour vous. Par contre, si vous fabriquez des lames de scie industrielles et que vos acheteurs sont des ingénieurs intéressés seulement par les rainures au millimètre près, le contexte est tout à fait à l’opposé du fabricant de parfum. Dans ce deuxième cas, le storytelling est inutile rappelle Luc St-Hilaire puisque l’achat est motivé pour des raisons pratiques et non pas émotives.

l’intérêt du consommateur doit sans cesse être renouvelé, d’autant plus avec l’influence grandissante des réseaux sociaux

3. SEREZ-VOUS CAPABLE D’ENTRETENIR L’HISTOIRE?

Pour que le storytelling soit vraiment efficace, non seulement votre histoire doit-elle être authentique, mais elle doit aussi être maintenu sur une longue période de temps. Luc St-Hilaire rappelle que l’intérêt du consommateur doit sans cesse être renouvelé, d’autant plus avec l’influence grandissante des réseaux sociaux! Assurez-vous d’avoir les ressources, les fonds et la motivation pour faire perdurer et entretenir votre histoire. Les magnifiques chevaux clydesdale utilisés par Budweiser sont un bon exemple de storytelling qui dure depuis longtemps. Depuis plus de 80 ans, la bière américaine les utilise pour raconter son histoire. Comme quoi on ne se lasse pas d’une bonne histoire.