L’entreprise que vous dirigez passe du privé au public. C’est important pour vous, mais aussi pour vos employés. Pour maintenir leur motivation face à cette nouvelle aventure pour l’entreprise, vous leur expliquerez les changements que cela entraîne, notamment en matière d’information et de performance.

L’information concernant une entreprise publique obéit à des règles précises. Celle-ci a l’obligation d’informer le marché chaque trimestre et quand elle présente ses résultats annuels. Chaque fois qu’il se passera quelque chose d’important elle publiera un communiqué de presse.

Les employés seront donc informés en même temps que le public, et la raison est simple; dans le public se trouvent désormais les actionnaires de l’entreprise, ceux qui y ont investi leur argent et seront affectés par ses résultats.

C’est excitant de jouer dans la cour des grands, mais il faut que chacun se montre responsable.

Mais tout ceux qui sont susceptibles d’acheter demain des actions sont également destinataires de ces informations. Vos employés – qui peuvent eux aussi devenir des investisseurs en achetant des actions de l’entreprise – comprendront qu’ils sont devenus des ambassadeurs de l’entreprise. Vous les aiderez à réaliser que leur entreprise ne vend plus seulement ses produits ou services, mais qu’elle vend aussi des actions en Bourse. C’est excitant de jouer dans la cour des grands, mais il faut que chacun se montre responsable.

De plus, autour de l’entreprise un certain nombre de personnes – des analystes financier,  des  journalistes – vont faire sur elle des commentaires, à partir des informations qu’ils auront recueillis auprès de divers acteurs du marché.

Aidez vos employés à ne pas s’émouvoir des jugements portés sur l’entreprise. Ce qu’on appelle le « sentiment du marché » change souvent, et avec lui la valeur des actions. Mais l’entreprise, celle que vos employés vous connaissez de l’intérieur, est beaucoup plus stable, ses caractéristiques ne changent pas en un jour.

Ce sera l’occasion pour vous de resserrer les liens avec vos employés en leur rappelant que vous n’avez pas besoin du miroir plus ou moins déformant de la Bourse pour connaître la qualité de leur travail et de leur engagement.

Pour autant, l’entreprise ne peut pas être indifférente à la façon dont elle est jugée par le marché ni au cours de ses actions. Faire entrer une entreprise en Bourse c’est faire une certaine promesse aux actionnaires et il faut que la performance de l’entreprise répondent à leurs attentes. La gouvernance de l’entreprise s’en trouve modifiée et c’est ce que vous devrez expliquer. L’engagement de chacun dans l’entreprise a désormais une dimension supplémentaire : l’atteinte des résultats trimestriels.

C’est une contrainte, c’est vrai. Mais comme le passage du statut d’entreprise privée à celui d’entreprise publique, cette contrainte reflète une vérité fondamentale : la confiance de la direction dans l’avenir et la croissance de l’entreprise.

Une entreprise qui s’apprête à réduire le nombre de ses lignes de produits, qui se prévoit un avenir frileux et une croissance molle, ne passe pas du privé au public.

Voilà la meilleure nouvelle que vous puissiez donner à vos employés quand vous leur expliquerez ce changement de statut; vous l’avez fait parce que vous y croyez, parce  que vous voulez développer l’entreprise avec eux. C’est une perspective excitante pour tous, qui vaut bien que l’on s’accommode de quelques contraintes nouvelles.