Le recrutement des meilleurs talents n’est pas qu’une question d’argent ou de notoriété. Des technologies permettent aux entreprises les plus modestes de concurrencer les plus grandes organisations dans la chasse aux candidats.

On entend régulièrement parler d’entreprises fortunées qui offrent des avantages extraordinaires à leurs employés, du traiteur-maison aux espaces de jeux en passant par les garderies et autres expressos gratuits. Mais l’attrait d’un candidat pour un poste ne tient pas seulement aux avantages matériels, aux conditions financières, ou aux critères superficiels comme le prestige de la marque. C’est aussi une question de culture d’entreprise et de style de gestion.

Soutenus par les technologies, certains gestes significatifs peuvent séduire des candidats de haute valeur en leur donnant envie de se lever chaque matin pour votre entreprise plutôt qu’une autre.

OFFRIR LA SOUPLESSE GRÂCE AU TÉLÉTRAVAIL

Des horaires de travail flexibles : tel est le critère numéro 1 dans le recrutement de nouveaux talents selon un sondage mené auprès des PME canadiennes par American Express et Angus Reid en mars 2011. Suivent l’autonomie dans les tâches, et l’accès au télétravail.

Tous ces critères peuvent être satisfaits en équipant vos employés d’outils technologiques qui les libèrent du bureau et leur permettent de travailler où bon leur semble.

Bien des tâches peuvent être complétées à distance, à l’aide d’un ordinateur portatif, d’une tablette ou d’un téléphone intelligent. Avec la téléphonie IP, on peut même transférer les appels du bureau chez un employé de façon transparente pour les interlocuteurs.

Pour faciliter le télétravail, vous devriez aussi considérer l’installation d’un réseau privé virtuel (RPV) qui permet d’accéder au réseau de l’entreprise ou d’échanger vos données efficacement avec des employés situés à distance, en toute sécurité.

À vous d’adapter le degré de souplesse selon la nature du travail à effectuer ; mais une seule journée de télétravail par semaine peut faire une grande différence dans la vie des employés, surtout s’ils ont des enfants.

CHOUCHOUTER LA GÉNÉRATION Y

Pour séduire les nouveaux travailleurs de la génération Y, il faudra rajeunir vos pratiques

Nés avec les technologies, ces jeunes employés ont une grande soif de souplesse, d’autonomie et de liberté.

Inutile de lutter : ils ne reconnaîtront jamais l’autorité comme l’ont fait leurs aînés. Avec eux, les entreprises hiérarchisées seront bientôt reléguées aux livres d’histoire. Puisqu’ils ont été habitués à se faire gâter, le secret pour les diriger est de les chouchouter, sans jamais leur donner d’ordres ou de contraintes qui puissent être perçus comme autoritaires.

Il n’y a rien de pire pour un Y qu’un employeur qui bloque l’accès aux outils de communication personnels, car leurs vies personnelles sont entremêlées de façon naturelle à leurs vies professionnelles. Vous tirerez parti de toute la productivité dont ils sont capables en leur donnant libre accès aux technologies telles que courriel personnel, médias sociaux, SMS, appels vidéo et messagerie instantanée – dans les limites permises par les exigences de sécurité de votre réseau d’entreprise.

Parlant des médias sociaux, c’est un lieu incontournable pour le recrutement des Y.

Parlant des médias sociaux, c’est un lieu incontournable pour le recrutement des Y. Trois quarts des recruteurs et gestionnaires en ressources humaines les utilisent pour évaluer des candidats, selon une étude de la firme Cross-Tab (2009). C’est aussi un medium économique pour diffuser des messages de recrutement attrayants (voir cet exemple très amusant créé par Twitter)

MAINTENIR LA FLAMME

Une fois les talents recrutés, la relation ne fait que commencer. Il faut s’assurer que leur flamme ne s’éteigne pas, en les aidant à progresser et s’épanouir au sein de l’entreprise.

C’est là qu’interviennent les solutions intégrées de ressources humaines, qui permettent de centraliser la gestion de la performance, les évaluations, les sondages, les cours en ligne, le mentorat et toutes sortes de communications internes incluant des infolettres ou des annonces vidéo de la direction. C’est le cas de la Solution optimisation de la performance du personnel de TELUS. Celle-ci ne requiert aucune infrastructure supplémentaire dans votre entreprise puisqu’elle est entièrement accessible à distance dans la fenêtre du navigateur Web de vos employés.

Encouragez également la  « formation informelle » en créant gratuitement un groupe d’employés dans Linkedin ou un fil de discussion interne avec Status.net (un service créé à Montréal). Les nouvelles recrues pourront y échanger avec les « anciens », qu’il s’agisse de trouver du papier pour l’imprimante, de compléter un compte de dépenses ou de monter un projet d’équipe.