La science du neuroleadership s’intéresse à la façon dont nous réagissons dans un environnement social comme le milieu de travail. Grâce à cette approche, les chercheurs ont pu identifier les facteurs déterminants à combler afin de créer des milieux de travail mobilisateur et collaboratif. Voici les cinq facteurs à considérer pour augmenter la confiance et la collaboration entre vos employés.

1. Le statut
À travers l’ensemble de nos conversations, nous entretenons une représentation de notre statut dans nos relations avec les autres. Il est facile de menacer le statut d’un employé. Le simple fait de perdre un argument contre un collègue ou mentionner qu’une personne n’est pas efficace à une tâche trouble ce besoin. Par contre, il existe plusieurs façons d’augmenter ce sentiment de statut. Pour y arriver, offrez la possibilité à vos employés d’apprendre et de s’améliorer dans leur travail quotidien et assurez-vous de porter une attention particulière à ses améliorations. Prenez le temps de souligner le bon travail d’un employé ou d’encourager la reconnaissance des bons coups entre vos pairs.

2. La certitude
Il est facile de reconnaître lorsque son patron ne dit pas toute la vérité ou qu’il agit de manière incongrue. Un autre exemple de situation pouvant créer de l’incertitude chez l’employé est lorsque qu’il ne connait pas les attentes de son patron vis-à-vis d’un projet. Pour réduire ce niveau d’incertitude au bureau, divisez vos grands projets en plusieurs étapes et expliquez clairement vos attentes pour chacune d’entre elles.

3. L’autonomie
C’est la perception d’avoir un certain contrôle sur son environnement. Il est gratifiant pour les employés lorsque leur autonomie se voit augmenter. Il y a plusieurs manières d’offrir cette liberté aux employés. Offrez leur la possibilité d’aménager leur espace de travail, d’organiser leur charge et leurs heures de travail.

4. L’appartenance
Ce besoin fait référence au désir d’appartenir à un cercle social. La collaboration entre les gens de différentes cultures représente un enjeu de taille pour les entreprises. Pour briser la glace et créer des liens entre vos équipes, organisez des rencontres plutôt informelles et invitez vos employés à partager des histoires personnelles et à réseauter entre eux. L’instauration d’un programme de mentorat est aussi un outil utilisé pour combler ce besoin.

5. L’équité
Un sentiment d’iniquité peut facilement être déclenché lorsque certaines règles de l’entreprise ne sont pas appliquées par tous et chacun. Une façon de diminuer ce sentiment d’iniquité est d’augmenter la transparence de l’entreprise. Cela peut être fait de plusieurs manières comme le simple fait de partager les informations financières de l’entreprise. 

Source : Rock, David. 2008. SCARF: a brain-based model for collaborating with and influencing others. Neuroleadership Journal. Issue one. 2008.