Pour atteindre ses objectifs, une entreprise doit compter sur des équipes fonctionnelles et efficaces. Pour qu’une équipe performe, voici certaines bonnes pratiques à suivre.

1. ÉTABLIR UNE STRUCTURE SOLIDE

D’abord, déterminez qui jouera le rôle du leader. Ce rôle est clé puisqu’il assure une structure, un soutien et une direction à l’équipe. Par la suite, il est essentiel de fournir à l’équipe un ensemble de trois facteurs :

- Des objectifs clairs et précis;
- Un environnement qui facilitera le travail à accomplir (logiciels, matériels, etc.);
- Des coéquipiers mutuellement perçus comme fiables et compétents.

 Il est crucial que chaque coéquipier ait confiance en ses partenaires.

Dans ce dernier cas, il est crucial que chaque coéquipier ait confiance en ses partenaires. La clé est de regrouper des gens ouverts aux idées des autres, qui partagent les leurs, qui sont orientés vers la recherche de solutions (et non de problèmes), et qui ont des forces complémentaires.

2. S’ASSURER DU BON FONCTIONNEMENT DE L’ÉQUIPE

Une fois lancée, l’équipe a besoin de temps pour que ses membres trouvent leurs repères et la place qu’ils y prendront. À ce stade, le leader joue un rôle crucial pour s’assurer de la cohésion au sein de l’équipe. Il doit user de son leadership positif pour gérer le moral de l’équipe et les susceptibilités individuelles qui peuvent surgir. La priorité doit être de s’assurer qu’il existe des liens de confiance entre les équipiers. Cette confiance mutuelle est une base qui prévient l’apparition de conflits. Les conflits ou les insécurités qui s’installent, parfois sournoisement, empêchent les débats constructifs et réduisent l’engagement et l’implication des coéquipiers. Une situation à éviter, car elle mène généralement à la catastrophe!

Si une équipe ne fonctionne pas bien – vous le remarquerez par une baisse d’énergie lors des rencontres ou une augmentation de l’absentéisme – attaquez le problème rapidement. Conviez tous les membres de l’équipe à exprimer les raisons pour lesquelles le groupe ne performe pas et développez un plan pour remédier au problème. C’est crucial.

3. CRÉER UNE CULTURE DE HAUTE PERFORMANCE

Pour qu’une équipe performe de manière substantielle, elle doit :

- Accepter de prendre des risques tout en gérant ces derniers;
- Encourager le débat, la flexibilité et l’ouverture d’esprit;
- Compter sur un système de rétroaction, où le leader corrige systématiquement le tir en rappelant les objectifs communs et en évaluant les efforts individuels.