Jean-François Ouellet, professeur à HEC Montréal et animateur de l’émission Génération INC., propose trois pratiques pour tirer profit d’un trait de caractère des Québécois : le chialage. Tout d’abord, une entreprise devrait traiter chaque commentaire comme une occasion de s’améliorer. Ensuite, il est essentiel de provoquer et d’encourager les critiques et commentaires auprès de vos clients en les sondant directement ou en faisant de la veille dans les médias sociaux. Enfin, voyez les « chialeux » comme de potentiels apôtres, car un « chialeux » dont la critique aura été traitée rapidement pourrait devenir l’un de vos meilleurs vendeurs.