Si à une époque pas si lointaine le simple fait d’être en position d’autorité pouvait signifier « être un leader », cette conception est maintenant révolue.

Les rapports sociaux et les rapports face à l’autorité ont si évolué qu’un patron tout droit sorti des années 50 ne survivrait pas au contexte de travail actuel.

Dans son livre Open Leadership, l’auteure Charlene Li, explique comment les nouvelles technologies, entre autres, ont contribué à transformer le type de leadership qui est le plus efficace dans notre contexte de travail actuel. La transparence, l’ouverture et l’authenticité sont des caractéristiques qui dominent de plus en plus les rapports professionnels entre les individus. Une révolution largement influencée par la culture du web. Ce changement de paradigme fait en sorte que les rapports et les échanges sont dorénavant simplifiés et ont entraîné un aplanissement des couches hiérarchiques. L’information et la connaissance ne sont plus l’apanage du patron. D’où l’importance d’avoir, comme leader, une attitude d’ouverture et d’humilité. Les solutions aux enjeux d’affaires peuvent maintenant émaner de n’importe quel employé. Le leader « ouvert » cherchera, selon l’auteure, à apprendre, dialoguer, soutenir et ultimement, à innover. Toutes choses qu’un leader doit faire en collaboration avec ses pairs.

Les leaders les plus influents ne sont pas toujours ceux qui trônent au sommet de la pyramide.

Dans le cadre de ce dossier, nous avons rencontré Jean Bédard, président du Groupe SportScene, l’entreprise qui gère la chaîne de restaurant La Cage aux Sports. Jean Bédard illustre bien le type de leader moderne et ouvert qui est de plus en plus recherché dans les entreprises. D’abord, il écoute beaucoup plus qu’il ne parle et sait rallier son équipe par la force de la communication, de son argumentaire et des saines relations qu’il bâtit avec son équipe au fil du temps. Si plusieurs types de leaders existent et peuvent influencer à leur manière leurs collègues, tous doivent maintenant apprendre à tirer profit de l’humilité et de la capacité à lâcher prise.

Les leaders les plus influents ne sont pas toujours ceux qui trônent au sommet de la pyramide. Le leadership n’est pas un rôle que l’on s’octroie, mais qui nous est attribué – souvent de manière informelle – par notre entourage. D’où l’importance d’écouter et de s’ouvrir à ceux qui nous entourent.

À vous la parole : Et vous, quel type de leader êtes-vous?