Au sein de plusieurs entreprises, des idées innovantes d’employés tombent dans l’oubli faute d’écoute des gestionnaires et/ou par l’abandon de celles-ci par ceux qui les génèrent. Comment capturer ces idées innovantes et favoriser l’éclosion de l’intrapreneuriat au sein de vos organisations?

Mais, avant tout, qu’est-ce que l’intrapreneuriat? Les intrapreneurs sont de petits entrepreneurs qui, à l’intérieur d’une organisation, se comportent comme si c’était la leur en prenant de l’initiative et des responsabilités afin de transformer une idée en un produit, en un service ou en une activité à valeur ajoutée.

1. GÉRER LES IDÉES ET STIMULER LA CRÉATIVITÉ

Gérer les idées et stimuler l’initiative et la créativité relèvent d’un travail collectif et organisé. Le leadership des gestionnaires exerce une influence inéluctable sur l’instauration d’une culture propice à l’innovation qui doit s’inscrire dans un véritable climat de confiance. Il faut passer de la boîte à suggestion à l’innovation concertée. Selon Richard Branson, président de Virgin, les gestionnaires doivent être à l’écoute de leurs employés pour stimuler leur imagination. Après tout, ils sont vos acteurs de première ligne en contact direct avec vos clients, vos fournisseurs et vos partenaires.

2. ENCOURAGER L’ESPRIT D’INITIATIVE

Le développement d’une idée porteuse doit être organisé.

Les gestionnaires doivent favoriser la responsabilisation de ces derniers, leur esprit d’initiative ainsi que leur créativité. Ils doivent reconnaître le droit à l’erreur comme étant une source d’apprentissage. Ils doivent être des facilitateurs en permettant aux intrapreneurs de rassembler les ressources nécessaires à la promotion et à la concrétisation de leurs idées. En effet, le développement d’une idée porteuse doit être organisé : la définition du projet, la constitution d’une équipe, la préparation d’un plan d’affaires et la proposition du projet aux partenaires organisationnels.

3. SIMPLIFIER LES PROCESSUS
Pour ne pas décourager vos intrapreneurs, la validation de l’idée soumise doit suivre un processus simple, facilitant la remontée des idées vers la haute direction, et engendrant une rétroaction rapide. La reconnaissance est certes un outil clé pour valoriser l’innovation: les intrapreneurs investissent du temps et de l’énergie qu’ils souhaitent voir reconnus.

À l’instar de Renaud, la capacité d’innovation et de créativité peut être également stimulée en faisant appel aux idées concrètes dans le cadre d’activités promotionnelles spécifiques. Cela peut être le cas pour progresser dans des domaines comme la qualité (performance organisationnelle, cercles de qualité), etc. En mettant ces concepts de l’avant, vous devriez être en mesure d’instiller l’intrapreneuriat  au sein de votre organisation.