Vous êtes méticuleux, pointilleux et contrôlant? Vous êtes plus à l’aise avec les opérations que la stratégie? Vous pensez que la délégation est importante, mais qu’au bout du compte vous êtes l’ultime responsable ?

Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, c’est que vous êtes probablement un microgestionnaire. Et si vous désirez devenir un véritable leader, vous devrez adopter une nouvelle façon de gérer vos troupes.

Bon d’accord, vous êtes attaché à votre entreprise et c’est difficile de prendre du recul, mais de quoi avez-vous vraiment peur si vous déléguez? Est-ce une crainte que les employés ne respectent pas les délais? Que la qualité du travail ne soit pas à la hauteur? Qu’ils oublient un engagement? Qu’ils ne vous informent pas au bon moment des changements ou des retards possibles? Qu’ils n’adoptent pas votre logique?

Ce sont effectivement des doutes réels, mais si vous ne changez pas, votre entreprise ne pourra pas croître, car ultimement vous devez être capable d’encadrer vos employés pour que ces problèmes n’arrivent pas.

Pour les encadrer et devenir un véritable leader vous devez toujours revenir au concept du Quoi, Pourquoi et Qui.

1. Mettez l’accent sur les objectifs 
Le leader oriente ses rencontres de suivi avec son équipe en mettant de l’avant ce qui concerne le Quoi, c’est-à-dire les tâches à faire plutôt que la manière de faire chacune d’entre elles (le comment). Pour laisser de la latitude à ses employés, le leader doit expliquer avec précision les objectifs à atteindre lorsqu’il lui délègue une tâche. Il peut proposer des alternatives, mais surtout il donne la possibilité à ses employés de décider ou de faire des choix sur la façon d’atteindre les objectifs fixés. La valeur ajoutée n’est pas dans le détail ou dans la façon exacte de faire le travail, mais plutôt dans la vision, dans les objectifs, dans l’identification des rôles et responsabilités de même que dans les balises à respecter. Le leader doit donc bien structurer le travail, donner des attentes claires et répondre aux besoins des employés sans les contrôler ou sans faire le travail à leur place.

2. Informez pour donner du sens 
Expliquer le Pourquoi à son équipe permet de montrer la cohérence entre les tâches des employés et les objectifs de l’organisation. Le leader communique beaucoup : il communique la tâche à faire, mais aussi le rationnel derrière la demande, l’importance de la tâche, le lien avec les objectifs, les règles, les attentes. Le leader partage aussi son expérience, ses observations, de même que les pours et les contres qu’il observe.

3. Estimez vos employés pour les motiver 
Le leader s’attaque au Qui en investissant temps et énergie avec ses employés. Sa présence auprès d’eux est essentielle pour les soutenir, les former et les développer. Il est donc attentif aux talents et au potentiel de ses ressources. Afin de leur déléguer des tâches qui les motiveront et qu’ils sauront mener à bien, le leader est à l’écoute de leurs intérêts. Il considère aussi les points de vue des employés et leurs suggestions. Si les réponses qu’il obtient ne sont pas parfaites, le leader réalisera par contre qu’il trouvera plusieurs excellentes réponses en consultant ses troupes plus souvent.