Vous avez un nouveau projet de rénovation de la maison? Vite, armez-vous d’une planche de bois et de clous pour débuter! Oups, vous avez peut-être omis quelques étapes préliminaires! Que ce soit pour les projets informatiques ou autres, un plan de travail est nécessaire pour mener son projet avec brio.

1. Cibler la problématique
On ne construit pas une maison ou on ne conçoit pas un logiciel simplement pour combler l’ennui. Au départ, il y a un problème à résoudre et il est essentiel de bien le définir. On souhaite rénover la maison pour accueillir grand-maman? Voilà le cœur de votre projet. Les besoins se doivent d’être cernés avant la pose du premier clou. Sachez ce que vous voulez et comment vous comptez vous y prendre.

2. Déterminer les priorités
Maintenant, comment allez-vous résoudre le problème afin de répondre au manque à combler? Divisez d’abord votre projet en tâches et sous-tâches avec toutes les connaissances que vous détenez. Cela vous permettra de valider que vous avez bien ciblé les priorités en tenant compte des incidences de chacune d’entre elles. La chronologie de la marche à suivre sous forme d’échéancier, en tenant compte des imprévus, s’avère cruciale.

3. Choisir la bonne approche
Comment allez-vous réaliser le tout? Cette étape est réalisée selon deux approches différentes.

Peut-être êtes-vous un Dieu vivant tel Thor et lisez-vous l’avenir dans une boule de cristal. Vous optez pour une approche type PMP (Project Management Professional) en vous lançant dans le vide.

Soit vous savez qu’il peut y avoir beaucoup d’imprévus d’ici à la livraison des travaux, et que bien d’autres besoins restent à clarifier. Vous optez donc une approche de type Agile Scrum et réaliserez un plan de projet pour une itération taillée sur mesure. Par exemple, on choisira d’abord de trouver le terrain de la future maison, et on réalisera les plans plus tard lors d’une itération ultérieure.

4. Foncez!
C’est souvent la partie la plus concrète et qui montre des résultats tangibles. Si l’on choisit l’approche Dieu vivant, il est préférable de procéder par plusieurs phases de livraison pour montrer à votre client que le projet avance, ou simplement pour vous encourager s’il s’agit d’un projet personnel. En approche Agile Scrum, un sprint a une durée d’un mois maximum. À la fin de celui-ci, il doit y avoir des résultats concrets!

5. Procéder à un post mortem
Enfin votre projet est terminé? Grand-maman vit maintenant avec vous, les enfants ont chacun leur chambre et votre voiture est à l’abri dans le garage? Parfait! C’est le moment pour faire le post mortem. Le bilan du projet vous permettra de mesurer l’atteinte de vos objectifs. Les besoins initiaux ont-ils changé en cours de route? Votre approche était-elle la bonne? Faites le point. Apprenez de vos erreurs et félicitez-vous pour vos bons coups!