Faire naître l’idée. Sans chercher à atteindre cet objectif, toutes les idées émises dans une entreprise, les heures de brainstormings et autres processus créatifs à la mode ne demeureront que théorie… et temps perdu. L’inventivité, utilisée de manière stratégique et orientée vers des objectifs d’affaires précis, devient un puissant moteur qui est à la base des entreprises les plus performantes de nos jours.

Dorénavant, les plus grands dirigeants de la planète considèrent que les aptitudes créatives de leurs employés sont un atout majeur dans la capacité de résoudre les défis complexes auxquels les entreprises sont confrontées. Dans un monde où tout bouge et rien n’est acquis, la capacité de se réinventer devient vitale.

D’ailleurs Gilbert Rozon nous en parle, dans ce portrait que Génération INC. lui a consacré. Le fondateur de Juste pour Rire y explique que s’il a inventé des galas d’humour il y a une trentaine d’années, il veut maintenant les détruire pour mieux les reconstruire. « La création naît de la destruction », résume-t-il. Pour bâtir une entreprise, un projet ou mettre en marché de nouveaux produits, il faut être capable de sortir de sa zone de confort et d’évoluer intelligemment dans un certain état de chaos.

L’inventivité en entreprise nécessite une toute autre façon d’aborder la façon de travailler pour réussir à tirer profit de ce formidable outil, essentiel à l’innovation. Jean-Jacques Stréliski, ex-publicitaire et professeur à HEC Montréal, nous a d’ailleurs accordé un entretien à ce sujet dans le cadre de ce dossier.

Faites-nous part de vos expériences : L’inventivité est-elle encouragée dans votre entreprise? Quels sont les moyens pris pour la stimuler et en tirer profit?