La créativité génère une grande fascination. Ce n’est pas sans raison si l’on qualifie de génie ceux qui réussissent à l’exploiter de manière exceptionnelle. Léonardo da Vinci, Einstein, Steve Jobs, et plus près de nous, Robert Lepage, sont des créateurs qui ont réussi à transformer une vision, des idées en concepts nouveaux et marquants. Si nous ne sommes pas tous destinés à ce même avenir, il est possible d’entretenir et d’user du potentiel créatif qui réside en chacun de nous.

L’étendue du pouvoir créatif de chacun varie selon une foule de facteurs tels que la personnalité, le talent, les connaissances, les valeurs, l’éducation, etc. Il est donc fascinant de pouvoir comprendre le processus créatif qui amène un artiste à transformer son chaos créatif en projet concret.

Dans le cadre d’une présentation TED, le scénariste de la populaire télésérie Lost, J. J. Abrams explique les deux facteurs qui, selon lui, ont influencé son univers créatif. Durant son enfance, J. J. Abrams a rapidement été mis en contact avec la technologie grâce à son grand-père, propriétaire d’un commerce d’appareils électroniques. Ce dernier laissait le jeune J.J. Abrams s’amuser dans son atelier parmi tous ces appareils qui lui offraient une foule de possibilités.

À ce contact précoce avec l’univers technologique – c’était tout de même le début des années soixante-dix! –, il associe ce contexte à l’achat d’une boîte de magie achetée à peu près à la même époque. La boîte, plutôt banale en apparence, est toujours demeurée fermée. Même après toutes ces années, le scénariste américain n’a aucune idée de son contenu. Et c’est pour lui, tout l’intérêt qu’il porte pour cet objet de carton brun. Cette boîte – mystérieuse, donc! – représente un univers de possibilités. Autrement dit, le manque de connaissances ou d’informations disponibles le pousse à créer.

L’univers créatif trouve une réponse concrète et réalisable grâce aux technologies.

Quel est donc le lien avec l’atelier d’appareils électroniques de son grand-père?

Et bien, c’est tout simple. L’univers créatif – représenté par la boîte mystérieuse – trouve une réponse concrète et réalisable grâce aux technologies. Par la suite, l’un nourrit l’autre, et ainsi de suite. Un cercle vertueux qui n’est pas exclusif à J.J. Abrams, mais qui peut s’appliquer à tous.

Un problème qui survient en entreprise ou ailleurs, est votre boîte magique. Le manque de connaissances ou d’informations disponibles doit être vue comme une occasion de générer une foule de possibilités. Celles-ci pourront se concrétiser grâce à notre accès facile aux technologies.

Le mystère est un formidable levier pour la créativité qu’il ne faut pas craindre, mais plutôt rechercher.

La créativité est-elle encouragée au sein de votre entreprise? Comment?
Quels sont vos succès?