On parle beaucoup d’innovation depuis quelques années. C’est un thème à la mode, et avec raison puisqu’il est devenu très clair qu’en cette ère de concurrence féroce et mondialisée, pour citer le grand Peter Drucker, chaque entreprise devrait compter sa capacité à innover comme l’une de ses deux compétences-clés (l’autre étant sa capacité en matière de marketing).

Mais au-delà des sermons et des prêches à l’égard de l’innovation, comment faire pour innover, concrètement? Comment transformer la typique boite à suggestions en véritable pépinière à idées?

Là-dessus, des bibliothèques entières de livres ont été consacrées. Je ne les résumerai pas ici. Par contre, une entreprise particulièrement innovante de par le monde — la société 3M — a une approche très pragmatique de la chose, et cinq conseils fort pertinents pour les entrepreneurs peuvent en être tirés.

1.   ESSAYEZ-LE, ET VITE!

Un ancien PDG de 3M a déjà dit que, oui, sa société avait effectivement trébuché sur certaines de ses innovations, mais que pour trébucher, il fallait être en train d’avancer. L’idée fondamentale est que, lorsqu’une idée émerge, le mieux est de tenter de la faire avancer rapidement pour en tester le mérite. Présentez-la à un bon client ou, à défaut, à des experts du marché afin de déterminer rapidement s’il vaut la peine de pousser l’idée.

2. ACCEPTEZ LES ERREURS ET VALORISEZ LE SUCCÈS À LONG TERME 

Ce conseil, bien qu’il semble être plus théorique que pratique, a néanmoins des effets très rapides. Dès que les employés sentent qu’ils seront évalués sur une période plus longue qu’une seule année, ils seront plus ouverts à prendre les risques qui s’imposent lorsqu’il est question d’innovation… car oui, c’est bien là une activité risquée que d’innover, et inévitablement des échecs auront lieu. (S’il n’y en a pas, c’est probablement parce que vous ne prenez pas assez de risques!) Chez 3M, deux types de fêtes existent: celles récompensant un ensemble de réussites sur un horizon de 3 à 5 ans, et celles célébrant la fin d’un projet (ou son échec!).

3. ALLEZ-Y PAR ÉTAPE

Expérimentez, mais à petite échelle. 

Expérimentez, mais à petite échelle. Saisissez les occasions au fur et à mesure qu’elles se présentent en les testant, à chaque étape, d’abord à petite échelle. Après avoir présenté l’idée à un client, réalisez une description plus approfondie du concept et représentez-la. Si le concept tient toujours, faites en un premier prototype que vous représenterez à nouveau, et ainsi de suite. Vous progresserez ainsi au sein d’un entonnoir de plus en plus prometteur d’innovation.

4. DONNEZ DE LA LATITUDE 

Laissez vos collaborateurs gérer leurs idées de la façon dont ils le souhaitent. Les racines de toutes les entreprises sont des entrepreneurs, qui ont osé expérimenter des choses avec la latitude dont ils avaient besoin. Donnez la même chose à vos employés, et ajoutez-y non seulement le temps mais la sécurité de l’emploi, des incitatifs et les ressources pour mener à bien leurs projets.

5. FAITES ENTENDRE LE TIC TAC DE L’HORLOGE 

Donnez de la latitude, mais demandez des comptes. Tôt ou tard, vos employés se consacrant à l’innovation doivent rendre des comptes. Ils doivent sentir l’urgence d’atteindre des résultats. Exigez qu’ils présentent périodiquement l’avancement de leurs travaux devant un comité de « sages » constitué de hauts dirigeants de votre organisation… Rien ne vaut la motivation qui vient avec une présentation formelle à ses supérieurs!