Depuis 2000, Jovia (anciennement Dr. Clown) apporte un peu de bonne humeur en rendant visite aux enfants hospitalisés et aux personnes âgées. En alliant jeu, complicité et imaginaire, ses ambassadeurs font tout ce qui est en leur pouvoir pour améliorer la qualité de vie des patients dans des moments difficiles.

Fonder une entreprise sociale
Toute l’histoire commence avec la rencontre de quatre personnes exceptionnelles : l’entrepreneure Germaine Gibara, décédée en 2010, Mélissa Holland, Olivier-Hugues Terreault et Florence Vinit. Les trois derniers ont un background artistique en danse ou en théâtre. Déterminés à utiliser leur art pour faire le bien, ils décident de fonder Jovia. Cet organisme sans but lucratif propose deux programme de clowns : Dr Clown qui est destiné aux enfants et La belle visite pour les personnes âgées.

Tous les clowns sont formés pour s’adapter au milieu hospitalisé et aux patients. Les 28 clowns que compte aujourd’hui l’entreprise sont rémunérés pour légitimer leur travail. C’est Germaine Gibara qui a permis de mettre en place le premier projet pilote de Dr.Clown à la résidence Paul-Lizotte de Montréal en 2000. 

Développer des liens solides avec les patients
Être un Clown Docteur n’est pas une job comme les autres. Ce métier demandant est loin d’être de la comédie. L’intérêt et la motivation pour les intervenants est de parvenir à joindre leur art à une pratique sociale. Les clowns doivent s’adapter à des états corporels et psychologiques très variés ainsi qu’à des univers culturels très différents. Le but des visites (qui s’effectuent en duo) est de donner le contrôle à l’enfant, ce qui s’effectue par des interventions spontanées et libres.

Dans le cadre du programme « La belle visite », les intervenants se présentent aussi en personnages de clown mais également en personnages inspirés des célébrités d’Hollywood. En se rapprochant du contexte historique et culturel des résidents,  on leur permet de se remémorer leur époque. La mission de l’organisme est donc de développer des liens solides avec les patients et de créer des approches personnalisées afin d’être plus efficace par leur intervention. Une bonne relation avec le personnel hospitalier est aussi une condition nécessaire au bon déroulement des actions de Jovia.

Éduquer le public pour mener le projet plus loin
Aujourd’hui, l’association est présente dans une trentaine d’établissements de la province. Génération INC. viendra en aide à Jovia dans la collecte de dons pour s’assurer que l’organisme puisse couvrir ses coûts d’opération. Par ailleurs, l’organisme cherche à crédibiliser sa démarche auprès du grand public en les éduquant sur leurs actions. Ainsi, l’entreprise croit qu’elle sera en mesure de percer le marché des différentes régions du Québec.

Jovia est une des 10 entreprises que vous pourrez découvrir lors de la prochaine saison télé de Génération INC. L’émission sera diffusée sur les ondes de V dès l’automne 2014.