Depuis 100 ans, les Brochu se succèdent dans l’entreprise familiale. L’actuel président, Patrice Brochu, ainsi que son frère Jean-Pierre et sa soeur Guylaine représentent la troisième génération à diriger l’entreprise spécialisée en alimentation animale. 

Actuellement, Agri-Marché est un leader de l’industrie. Leur technologie à la fine pointe leur permet d’être dominant dans trois secteurs : porc, volaille et laitier. 

Chaque génération a contribué à sa manière à l’évolution de l’entreprise. 

La première génération : la fondation
En 1913, Joseph-Napoléon Brochu ouvre un magasin général à Saint-Henri de Lévis adjacent à une petite ferme. En plus de proposer des outils, il offre des produits laitiers (beurres, fromages) qu’il développe lui-même. « À l’époque, les magasins généraux étaient situés au coeur du village, alors que le magasin général de mon grand-père se trouvait à l’extérieur, il vendait donc ses outils aux agriculteurs plutôt qu’aux gens du village », explique Patrice Brochu. « Ça a été sa façon de se démarquer rapidement de la concurrence. »

La deuxième génération : l’essor
C’est le père et l’oncle de Patrice Brochu qui prennent les rennes de l’entreprise. Durant les années 80, la compagnie commence à prendre de l’envergure grâce à  l’acquisition de fermes et de meuneries. Chaque génération est confrontée à des défis et des réalités de marchés différents, mais ce qui ne change pas chez Agri-Marché c’est le désir d’innover.

En plus de contribuer à l’essor de l’entreprise, cette génération est celle qui est à l’origine de plusieurs progrès et d’investissements majeurs dans leur centre de grains, entre autres. Des décisions d’affaires qui leur ont permis de se démarquer de la concurrence et d’offrir une plus grande variété de produits, notamment en étant les premiers à offrir des oeufs oméga-3.

La troisième génération : le développement
La génération actuelle s’entremêle avec la 2e puisque le transfert s’est effectué sur une très longue période. Patrice, Guylaine et Jean-Pierre sont actionnaires depuis avril 2013, après avoir évolué 20 ans dans l’entreprise. Cette génération se concentre sur la qualité de leurs produits et services, pour évoluer en offrant toujours les mêmes standards de qualité. 

Depuis 1994, la famille prépare ce changement de garde et depuis 2008 que les enfants naviguent sans la présence de leur père.

Depuis 1994, la famille prépare ce changement de garde et depuis 2008 que les enfants naviguent sans la présence de leur père. « Le transfert de génération nécessite une très grande préparation, explique Patrice Brochu. On ne peut pas arriver du jour au lendemain. Ça prend beaucoup de connaissances, surtout dans un contexte familial », lance le nouveau président aux commandes depuis 2008 avec ses frère et soeur. 

Quand viendra le temps de passer le flambeau à la4e génération, les actionnaires pourraient bien, à leur tour, léguer l’entreprise à leurs enfants. De son côté, Patrice Brochu aimerait bien voir les siens prendre la relève. « Évidemment, ce sont eux qui décideront, nous commençons à les impliquer pour qu’ils connaissent mieux l’entreprise et ses défis », souligne le président.