Élisabeth Bélanger, présidente de Maison Orphée, en vedette dans le dossier Penser productivité, répond au questionnaire Génération INC. Elle nous y révèle ce que représente le summum de l’extravagance et nous partage une phrase de son père qu’elle aime se rappeler.

1. Votre plus grande fierté
Me lever tous les matins et avoir hâte de démarrer la journée. Me coucher le soir avec le sentiment d’avoir bien fait les choses.

2. Le talent qui vous a le mieux servi dans votre vie
La curiosité, le désir constant d’apprendre.

3. Le défaut que l’on vous reproche le plus souvent
En prendre trop et ne pas déléguer assez.

4. Ce dont vous ne pourriez vous départir
Je ne suis attachée à rien de matériel. Le plus important, c’est ce qu’on a entre les deux oreilles et dans le ventre!

5. Un tournant dans votre vie d’entrepreneur
Lorsque j’ai commencé à entretenir des relations avec nos fournisseurs et que ma passion a vraiment pris tout son sens. Connaitre d’autres artisans, découvrir leurs façons de faire, ça a allumé un feu!

6. Une extravagance que vous vous permettez parfois
Une sieste le dimanche après-midi.

7. La ville qui vous ressemble le plus
Buenos Aires : le tempo de la vie, la culture, les gens, la bouffe. Un coup de foudre. Je ne saurais dire si elle me ressemble, mais elle me plaît vraiment!

8. Un livre qui vous a marqué
Les livres de Michel Tremblay. J’aime ses personnages et son univers, ils me permettent de me vider la tête. Ça me fait du bien.

9. Vous pouvez souper avec n’importe qui, de n’importe quelle époque, qui est-ce?
Quelqu’un qui aime manger et qui saura tenir une conversation « digeste »! Pourquoi pas Serge Bouchard. J’ai adoré l’émission radio « Les Remarquables Oubliés ». J’ai aussi lu son livre « Elles ont fait l’Amérique », qui m’a beaucoup touchée.

10. Votre plus grande peur
Ne pas avoir le temps de faire tout ce que j’aimerais faire! C’est que la liste est longue!

11. Ce qui vous motive chaque matin
Penser aux consommateurs que j’ai rencontrés au dernier salon auquel on a participé. Au plaisir qu’ils ont à consommer nos produits! Il ne faut pas les décevoir…

12. Une citation qui vous inspire
Je vais citer mon père : « on n’envoie personne sur la Lune et on ne fait pas d’opérations au cerveau ». Ça permet de relativiser les choses et de se remettre en perspective! On nourrit des gens, et c’est important, mais il faut savoir se recentrer.

 

Consultez aussi le questionnaire d’Élaine Bélanger