Gilles Fortin est un entrepreneur passionné et instinctif, musicien dans l’âme, cet homme d’affaires et président de Tristan vibre aux défis et aime côtoyer le risque. En 1973, Gilles Fortin et sa conjointe Denise Deslauriers achètent un petit magasin de vêtements qui porte le nom de Tristan et Iseult. Les deux jeunes entrepreneurs ont l’ambition d’en faire une chaine de magasins qui leur permettra de produire leurs propres collections. Au cours des années qui suivent, les magasins se multiplient un peu partout au Québec et dans quelques grandes villes canadiennes.

Aujourd’hui, l’entreprise est intégrée verticalement : elle dessine, fabrique et distribue ses collections. Ses vestons et pantalons, entre autres, sont fabriqués, non pas en Chine, mais dans une usine en Estrie. Ce choix d’affaires permet à l’entreprise d’avoir un meilleur contrôle sur la qualité de ses produits et lui offre une rapidité d’action unique en raison de la proximité du lieu de fabrication. Comme expliqué par Gilles Fortin lors de notre entretien, c’est une fierté de créer de l’emploi chez soi et un entrepreneur devrait toujours opter pour ce choix lorsque possible. Tristan crée 800 emplois au Canada dont 550 au Québec.