Je me suis toujours demandée comment ils y arrivaient, ces couples qui se lancent ensemble en affaires. La St-Valentin m’a fourni un beau prétexte pour poser la question à quelques couples lauréats de la Fondation Montréal inc. 

Les plus
Marie-Josée Richer est la cofondatrice de Prana. Le couple qu’elle forme avec Alon Farber, s’est rencontré en Inde, alors que Marie-Josée avait un restaurant là-bas avec une amie. On le sait, la vie d’entrepreneur est prenante et souvent le conjoint se trouve exclus d’au moins 80 heures/semaine (et donc de la majorité de la réalité quotidienne éveillée) de l’élu de son coeur. L’idée de venir s’installer ensemble au Québec et de lancer l’entreprise Prana est venue du désir de réaliser un projet commun et de changer le monde ensemble, rien de moins. 

Sept années plus tard, Prana est une entreprise florissante de 45 employés offrant une impressionnante collection de 150 produits différents : noix, fruits secs, collations salées et sucrées et superaliments 100% bio vendus partout au Canada. Les cofondateurs sont également les parents de 2 enfants et bientôt d’un troisième. 

D’après Marie-Josée, se lancer en affaires ensemble comportent de grands avantages dont la proximité et le fait de former équipe pour surmonter les défis et partager les accomplissements. 

Flavie Tremblay et Simon Tremblay ont fait connaissance alors qu’ils travaillaient tous deux chez Ubisoft. Rapidement, un respect mutuel des compétences et valeurs de l’autre s’est installé. C’est Simon qui rêvait d’être entrepreneur. Sa passion, sa détermination et leur complémentarité évidente ont incité Flavie à se joindre à Zandel media après un an, une fois une bonne part du financement de démarrage sécurisé. La technologie de Zandel, une entreprise en démarrage, permet l’intégration innovante d’expériences interactives au montage de vidéo filmé en haute définition. 

Pour Flavie et Simon, « Le couple ne peut pas se perdre et tomber dans une routine, puisque nous travaillons constamment en équipe que ce soit d’un point de vue personnel, familial et professionnel. »

Établir une coupure entre la vie au travail et la vie familiale est un enjeu souvent soulevé par les couples.

Zorah biocosmétiques est né de 2 visions qui s’amalgamaient parfaitement. Richard Morin voulait changer d’univers de travail et créer une entreprise qui fasse une différence dans le monde. Mélissa Harvey rêvait d’aider les femmes dans les coopératives de développement à trouver des opportunités commerciales pour leurs produits. Zorah, lancé en 2006, a développé une gamme de cosmétiques comprenant une quarantaine de produits allant des crèmes hydratantes au mascara, en n’utilisant que des ingrédients biologiques, écologiques et équitables dont l’huile d’argan en provenance de coopératives de femmes au Maroc. Elle emploie 22 personnes et on retrouve ses produits dans plus de 300 points de vente au Québec, dans le reste du Canada, en Turquie, au Liban et en Suisse.

Pour Mélissa et Richard, le grand avantage du couple en affaires, c’est cette confiance intime que l’on a pour son amoureux et qui se transpose envers son partenaire d’affaires, donnant une base solide sur laquelle construire l’entreprise. 

Les moins

Difficulté no 1 : établir une coupure entre la vie au travail et la vie familiale

« Dissocier les deux prend du temps. On ne se rend pas compte parfois, mais les repas, les soirées et même les week-ends sont envahis par des discussions d’affaires », nous dit Mélissa. De son côté, Marie-Josée avoue : « J’avais la fâcheuse tendance d’avoir des idées pour l’entreprise sur la taie d’oreiller ». Toutefois, Flavie trouve que la flexibilité des horaires qu’ils ont gagnée en étant leurs propres patrons est un atout pour mieux concilier le travail et leur vie de famille avec leurs deux filles de 5 et 8 ans.

Difficulté no 2 : la gestion des émotions

Pour les employés, se retrouver en plein cœur d’une dispute conjugale n’est pas de tout repos. Il faut donc éviter d’amener les problèmes familiaux au bureau… 

Mais comme le dit si bien Mélissa : « Tour à tour, être le guide ou l’élève de son conjoint, s’aider à dépasser ses limites, voilà autant de raisons pour se lancer dans la plus incroyable aventure de votre vie! »

Leurs conseils à ceux qui songeraient à les imiter

- Avoir une vision et des valeurs communes
- Avoir des compétences complémentaires
- Se faire confiance
- Se respecter
- Délimiter les tâches et les rôles de chacun pour éviter de se marcher sur les pieds
- Ne pas parler de travail lorsqu’on n’est pas au travail
- Prendre du temps off, vraiment off!
- Rester rationnel le plus possible dans nos discussions d’affaires sans trop faire intervenir les émotions 
- Avoir beaucoup d’amour l’un pour l’autre

Et bonne chance, parce que c’est tout un défi!