Dans ce second article d’une série de deux sur le sujet, ma collègue Monique Lo nous parle du financement dans un projet de franchises.

Trois réalités à connaître
Au cours de votre réflexion et de vos recherches, il est bon de savoir ce qui suit :

1. Plusieurs franchiseurs ont des sites Web très efficaces, qui les aident à traiter les demandes des franchisés potentiels. Souvent, les franchiseurs exigeront que les candidats franchisés remplissent un long formulaire en ligne, ce qui est une façon pour eux de trier les candidats. Un conseil : ne commencez pas à remplir ces formulaires avant de vous être bien informés au sujet de la bannière. Ainsi, vous serez en mesure de remplir rapidement le formulaire, sans y revenir plusieurs fois. Les franchiseurs peuvent surveiller votre rapidité à remplir leur formulaire et en tirer des conclusions au sujet de vos capacités.

2. Pour être un bon franchisé, il n’est pas nécessaire d’être un entrepreneur « pur et dur ». Si le franchiseur a besoin de ce type de profil, le franchisé doit plutôt aimer suivre des règles et ne pas remettre toujours tout en question. Chaque système de franchise est encadré par des règles; il faut pouvoir s’y conformer. En fait, les personnes qui travaillent dans une grande entreprise bien encadrée ont souvent le meilleur profil pour devenir franchisées.

3. Il existe des consultants spécialisés dans le domaine des franchises, dont le travail consiste à aider des franchisés potentiels à choisir la bonne franchise pour eux.

Choisir un partenaire financier
Pour faciliter le lancement de votre projet, l’assistance d’une institution financière reconnue est primordiale. Recherchez une équipe dotée d’un grand sens de l’écoute et d’une solide expertise en matière de services financiers.

Il est important de vous associer à un partenaire financier qui a l’habitude de travailler avec des franchisés et franchiseurs. Il doit pouvoir comprendre votre modèle d’affaires et vous proposer des solutions adaptées.

Ce dont vous aurez besoin, c’est d’un appui financier initial, bien sûr. Mais vous devrez aussi pouvoir compter sur des produits et services qui facilitent et soutiennent vos opérations, dans l’optique d’assurer la pérennité et la croissance de votre franchise. 

La qualité des services, l’expertise de l’équipe et la flexibilité des solutions offertes sont des critères à considérer. Idéalement, optez pour une institution financière qui a expressément créé des services pour les franchisés et les franchiseurs.

Votre franchise devra pouvoir compter sur :

  • des outils de financement à court et à long terme
  • des outils de gestion des opérations traditionnels ou virtuels
  • une vaste gamme d’outils de placement
  • des services répondant à vos besoins complémentaires
  • des solutions pour vos employés

Choisissez votre partenaire financier en évaluant la capacité de l’institution visitée à répondre aux besoins spécifiques de votre franchise.

La préparation, la clé pour financer sa franchise
De façon générale, une banque doit comprendre le concept proposé et avoir confiance dans la capacité du franchisé de gérer la franchise avec succès. Pour convaincre une banque, il faut donc bien s’y préparer et savoir communiquer adéquatement avec elle.

Vous devez présenter à la banque un dossier clair, concis et complet, qui simplifiera le processus d’examen de votre demande et démontrera votre capacité à réaliser le concept du franchiseur. Ce dossier doit comprendre de l’information financière, un plan d’affaires, une description du modèle de franchise et une copie de l’entente de franchisage et du bail.

Dans certains cas, le franchiseur a conclu une entente avec une institution financière pour faciliter le processus d’approbation du financement pour ses franchisés. Informez-vous auprès de votre franchiseur pour savoir si c’est le cas.

Pour en savoir plus :
Au sujet du financement d’une franchise
Association canadienne de la franchise
Conseil québécois de la franchise