En matière de réussite entrepreneuriale, les conseils de professionnels expérimentés sont toujours les bienvenus : ils vous guident et vous orientent, et dans certains cas vous évitent même d’essuyer de pénibles revers ou de coûteux écueils. Pour vous qui êtes entrepreneur(e) ou désirez le devenir, nous avons réalisé une sélection de 10 conseils financiers à garder en mémoire. Afin de mieux répondre à vos situations propres, nous avons distingué les stades de démarrage et de croissance d’entreprise.

Démarrage d’entreprise :

1. Peaufinez votre plan d’affaires :
a.  Établissez clairement vos objectifs personnels et vos objectifs d’entreprise;
b. Assurez-vous que ces objectifs soient réalistes compte tenu de ce que vous voulez offrir comme produits et/ou services (concurrence, marché, etc.);
c. Validez votre plan d’affaires avec des gens compétents et que vous respectez;
d. Ne craignez pas de vous remettre en question.

2. Trouvez vous-même votre financement :
a. Faites preuve d’imagination;
b. Sollicitez vos proches;
c. Lancez-vous uniquement lorsque votre financement est raisonnablement sécurisé;
d. Le danger est d’y consacrer tous vos efforts durant des mois, voire même des années! Il faut savoir « faire le saut », mais il s’agit également de savoir « lâcher le morceau ».

3. Entourez-vous d’un ou de deux mentors de qualité et largement expérimentés en démarrage d’entreprise.

Croissance d’entreprise :

1. Assurez-vous de suivre un plan stratégique;
2. Ne subissez pas la croissance : planifiez-la!
3. Assurez-vous de recourir aux services de conseillers financiers de premier ordre. Ne laissez pas les tarifs guider vos choix. Vous n’avez pas les moyens de ne pas vous entourer des meilleurs!4. Préparez annuellement des prévisions financières complètes (résultats, bilan et trésorerie) de manière à bien évaluer vos besoins en financement;
5. Choisissez vos prêteurs et investisseurs en fonction de vos besoins et de la concordance de vos objectifs avec les leurs. Là encore, la tarification ne doit pas être priorisée au détriment des objectifs;
6. En matière de financement, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Assurez-vous d’avoir plus d’un partenaire financier (par exemple, un qui se consacre aux objectifs à court terme, et l’autre à ceux à long terme);
7. Retarder au moment opportun l’entrée d’un partenaire au niveau de votre capital-actions. Votre dilution n’en sera que moins importante.

 Les entrepreneurs les plus habiles élaborent des plans de rechange.

On entend souvent dire, et avec raison, que les entrepreneurs doivent disposer de cette habileté à improviser et à composer rapidement avec des conditions changeantes. Et il se trouve que les meilleures improvisations sont généralement… soigneusement préparées! Les entrepreneurs les plus habiles élaborent des plans de rechange (Plan B, voire même C) afin de pallier les manquements éventuels du plan initial.