Les initiatives de votre entreprise sur les médias sociaux sont-elles rentables ? Pour le savoir, il vous faut d’abord évaluer le coût de votre présence sur ces derniers.

Des efforts soutenus sont requis
Quand il est question de médias sociaux, les entreprises sous-estiment souvent la planification et les efforts requis.

« On pense que ça se fait tout seul », note mon collègue Philippe Santerre, Conseiller, Marketing numérique et réseaux sociaux, à la Banque Nationale. Réussir peut coûter cher, dit-il. Peu importe la taille de votre entreprise, il faut y consacrer un minimum d’efforts et faire un suivi constant, notamment pour éviter des crises.

Les réseaux sociaux sont une forme de conversation avec le public, il ne faut donc pas l’abandonner en pleine discussion !

Les investissements en temps et argent
Pour mener à bien une campagne de médias sociaux, il faut des gens qui créent et gèrent du contenu. La diffusion de ce contenu doit aussi être soutenue par l’achat de publicité sur les médias sociaux, parce qu’il n’est plus possible d’atteindre beaucoup de gens autrement.

Les médias sociaux deviennent de plus en plus une plateforme publicitaire, dans laquelle les PME ainsi que les grandes entreprises, investissent beaucoup dans la publicité. « On publie dans le vide si on ne fait aucun achat média dans les réseaux sociaux », souligne mon collègue, Philippe Santerre.

De l’argent jeté par les fenêtres ?
Les médias sociaux ne servent pas à la vente directe de biens ou de services. Il s’agit simplement de contenu de marque, qui sert à souligner les points communs entre l’entreprise et ses clients. Vous établissez une relation, puis votre marque se retrouve bien placée dans l’esprit des consommateurs au moment où ils sont susceptibles de prendre des décisions d’achat.

Tout cela est cependant intangible. Ce que vous pouvez mesurer, par contre, c’est si les médias sociaux génèrent des visites sur votre site Web ou sur la plateforme d’interaction commerciale choisie.

En d’autres mots, il vous est possible de calculer ce que chaque visite générée coûte, soit le coût d’acquisition d’un client. Pour être en mesure d’évaluer si vos efforts sont rentables, il vous faut connaître le coût d’acquisition d’un client de votre entreprise. Si ce coût d’acquisition par les médias sociaux est plus bas que par les méthodes traditionnelles, vous êtes gagnant !

Ce qu’on peut mesurer
De nombreux outils peuvent vous permette de suivre la progression de trois mesures significatives sur les médias sociaux :

  1. L’engagement. Quelle est la réaction de votre auditoire sur le Web à vos actions ? Combien de gens « aiment » et partagent vos contenus ?
  2. Les visites sur votre site Web. Certains outils vous indiquent la provenance du trafic, ce qui vous permet de savoir si vos efforts portent ses fruits.
  3. Les visites vers le centre de revenus, vers les produits et services.

Cela dit, il est toujours difficile de prouver, sur le Web, le lien entre l’intérêt du consommateur sur les médias sociaux et l’achat. À l’exception de campagnes très ciblées, il est techniquement ardu de démontrer un lien direct entre les deux.

Comment améliorer le retour sur investissement des médias sociaux
Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie de l’entreprise est principalement d’entretenir une communauté. Pour améliorer l’efficacité de vos efforts et le retour sur l’investissement, vous devez augmenter la pertinence de vos gestes et de votre contenu et augmenter la valeur ajoutée offerte à votre auditoire.

Pour y arriver, vous devez analyser en continu vos résultats, afin d’optimiser votre action. Vous devez apprendre à mieux connaître votre auditoire, pour mieux répondre à ses besoins.

Dans les médias sociaux, vous faites concurrence aux photos et vidéos des amis, aux bandes-annonces de films, etc. Pour vous tailler une place, vous devez définir vos contenus en fonction de cette concurrence, afin de divertir, informer, influencer et convaincre votre auditoire.

Les informations fournies dans ce texte le sont à titre informatif seulement et ne sauraient être exhaustives ni se suppléer à l’opinion d’un professionnel. Pour tout conseil sur vos finances et celles de votre entreprise ainsi que toute question concernant les médias sociaux, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale ou, le cas échéant, tout professionnel qualifié (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).