Lorsque les temps sont difficiles et que les besoins en liquidités sont importants, certaines entreprises cherchent à tirer parti de l’équité accumulée dans leurs actifs à long terme (équipements, immeubles, etc.) afin de générer des liquidités qui leur permettront de financer leurs opérations. Pour ce faire, elles doivent avant tout constituer un solide dossier de crédit. Conseils et explications.

1. PRÉVISIONS FINANCIÈRES ET FLUX DE TRÉSORERIE

Dans le cadre d’une stratégie de financement de vos actifs, il vous sera nécessaire de recueillir certaines informations et de suivre une démarche précise; ainsi, il vous faudra procéder à une analyse exacte de votre situation financière, obtenir une évaluation de la valeur marchande de vos actifs, réviser le solde des emprunts qui y sont rattachés et préparer vos prévisions financières.

Vos prévisions financières permettent d’évaluer la rentabilité de votre entreprise et l’état des flux de trésorerie (« cash flows ») futurs. Elles doivent faire partie d’un ensemble complet d’états financiers comprenant les résultats et le bilan. Les prévisions fournissent des informations détaillées indiquant si votre entreprise aura les liquidités suffisantes pour assumer ses dépenses ET rembourser ses emprunts. Cette analyse est aussi importante que l’analyse de vos actifs car elle vous permet de déterminer si vous serez en mesure de faire face à vos obligations.

L’ensemble de cette démarche vous permettra de constituer un dossier de crédit clair et consistant, que vous pourrez ensuite présenter à vos futurs prêteurs en toute confiance.

2. FRAIS À CONSIDÉRER

Dans le cadre d’un projet de refinancement, certains frais particuliers sont à considérer :

- Des frais d’évaluation de vos actifs engagés dans le cadre de l’évaluation de la valeur marchande de vos actifs (fortement recommandée!);

- Des frais d’examen de votre dossier pouvant être réclamés par le prêteur;

- Des coûts additionnels liés au refinancement d’un prêt à terme, certaines pénalités pouvant être imposées lorsqu’un prêt est remboursé avant la date d’échéance.

Bien qu’ils ne soient pas précisément bienvenus dans ce type de situation, ces frais sont généralement minimes en regard des avantages que peut procurer une restructuration de votre dette.

3. PARAMÈTRES DE VOTRE EMPRUNT

Votre emprunt est assujetti à certains paramètres qui seront à discuter avec votre prêteur :

- Période de remboursement : Assurez-vous de négocier une période d’amortissement qui vous permettra d’effectuer vos versements sans utiliser tout votre fonds de roulement. Des versements moins élevés augmentent vos disponibilités;

- Modalités de paiement : Si vous exploitez une entreprise saisonnière dans un secteur qui connaît des périodes creuses, vous pouvez négocier des modalités de paiement variables (par exemple, versements trimestriels plutôt que mensuels), adaptés à vos flux de trésorerie. Cela vous simplifiera la vie lorsque les affaires tournent au ralenti;

- Moratoire sur le capital : Dans certains cas, il est possible de négocier une période de moratoire sur le remboursement du capital pouvant aller de 6 à 12 mois;

- Taux d’intérêt : Soyez réaliste et attendez-vous à un taux d’intérêt plus élevé. Les prêteurs vont ajouter une prime de risque au taux d’intérêt habituel.

Le secret d’un dossier de crédit solide réside dans une préparation minutieuse. 

Comme dans bien des cas, le secret d’un dossier de crédit solide, qui vous servira de tremplin de négociation auprès de votre prêteur, réside dans une préparation minutieuse. Cette analyse vous permettra d’identifier clairement vos besoins et de préparer convenablement votre demande de financement.