Capital de risque ou capital d’investissement? Les différentes formes de financement externe d’une entreprise s’adressent à des types d’entrepreneurs différents, mais correspondent aussi à des étapes différentes dans la vie d’une entreprise. Joe Lo Dico, conseiller principal chez Richter, répond à nos questions.

1. QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LE CAPITAL DE RISQUE ET LE CAPITAL D’INVESTISSEMENT?

C’est important de bien faire la distinction entre les deux, car ces fonds ne s’adressent pas au même genre d’entreprise.

D’abord, dans le domaine du capital de risque, on est généralement intéressé par une entreprise en technologie qui est en phase de démarrage ou qui est démarrée depuis peu. Les investisseurs visent un retour sur l’investissement qui sera très important. Pour faire une image simple, ils sont souvent à la recherche du prochain Google. Au Québec, Real Ventures, iNovia Capital et Telesystem sont des acteurs importants du capital de risque.

D’un autre côté, il y a ce qu’on appelle le capital d’investissement. Dans ce cas-ci, les investisseurs seront à la recherche d’entreprises bien établies qui font déjà des profits. Les investisseurs voudront poursuivre la croissance de l’entreprise, souvent par acquisition. Ces types d’investissements sont moins risqués que dans le cas du capital de risque. Au Québec, on pense à des fonds comme Corporation Financière Champlain, Desjardins capital de développement, Fonds FTQ ou à Novacap par exemple.

L’investisseur en capital d’investissement recherche davantage un entrepreneur qui aura su bâtir une équipe solide autour de lui.

2. QUEL EST LE TYPE D’ENTREPRENEUR QUI ATTIRE DAVANTAGE LES INVESTISSEURS?

Peu importe le type d’investissement, le plus important est que l’entrepreneur soit passionné. Il doit avoir une vision claire de là où il veut mener son entreprise.

Un investisseur en capital de risque recherchera un entrepreneur qui aura ces qualités, mais surtout qui sera en mesure d’exécuter ses idées. La raison est simple, les entreprises en démarrage reposent souvent sur la personnalité de l’entrepreneur.

D’un autre côté, l’investisseur en capital d’investissement recherche davantage un entrepreneur qui aura su bâtir une équipe solide autour de lui.

3. QUELS SONT LES 3 CONSEILS QUE VOUS OFFREZ AUX ENTREPRENEURS À LA RECHERCHE DE CAPITAL?

1. Soyez préparé
Il n’est pas rare que les entrepreneurs ne connaissent pas bien leur marché et leur écosystème d’affaires. L’entrepreneur doit savoir pourquoi et comment il fait de l’argent et quels sont les facteurs de croissance de son entreprise. Si cela peut sembler une évidence, dans les faits, plusieurs entrepreneurs ne comprennent pas très bien tous les mécanismes qui font que leur entreprise est rentable. Alors, prenez le temps de réfléchir et connaissez bien tous les aspects de votre entreprise.

2. Ayez une histoire constante
Si vous faites une présentation à un investisseur, racontez la même histoire chaque fois. Vous allez réconforter les gens en démontrant votre constance et en exprimant une vision claire de là où vous comptez mener votre entreprise.

3. Démontrez votre passion
La passion de l’entrepreneur joue un rôle important lorsque vient le temps de convaincre un investisseur. Il est important de la communiquer de manière authentique. Les gens doivent, à la fin de la rencontre, être aussi passionnés que vous.

4. EST-CE DIFFICILE DE TROUVER DE L’ARGENT AU QUÉBEC?

Il y a beaucoup de capitaux au Québec, mais les investisseurs sont plus sélectifs qu’auparavant quant au choix des entreprises dans lesquelles ils veulent investir. Gardez en tête que pour les bons dossiers, il y a aura toujours des investisseurs qui seront prêts à embarquer.

5. QUE DEVRAIT ÉVALUER UN ENTREPRENEUR AVANT D’ACCEPTER DU CAPITAL D’UN INVESTISSEUR?

Il y a une expression en anglais qui exprime bien un aspect essentiel à considérer lorsqu’on est à la recherche de capital, c’est le smart money. En fait, ce n’est pas seulement le montant d’argent qui doit être considéré – surtout dans le cas des entreprises en démarrage – mais aussi les connaissances et le réseau de contacts qu’apportera l’investisseur avec lui. À Montréal, on retrouve des investisseurs en capital de risque qui, en plus des capitaux, apporteront à l’entreprise des connaissances uniques du marché et qui agiront un peu comme un mentor en aidant l’entrepreneur à se bâtir une équipe solide et un réseau de contacts unique. Une plus-value qui permet à l’entreprise de croître beaucoup plus rapidement.

Enfin, il faut garder en tête qu’une relation avec des investisseurs, c’est un peu comme un mariage. Il est donc important de bien réfléchir avant de s’engager avec un nouveau partenaire.